RCE – Tuniques Bleues | Coupe Corpo

Samedi 16 décembre à Épinay se disputait notre premier match de coupe Corpo 2017 face à l’équipe des Tuniques Bleues. Résumé.

Rugby Club Epinay            10 – 12            Les Tuniques Bleues
1 essai (JB)                                                                                    2 essais   
1 transformation (Flavien)                                                     1 transformation        
1 pénalité (Flavien)                                                                                                      

Composition
Pierre R. – Lariflette – BO
Grease – Kiki
Julien – Pierre M. – Rodolphe

Vincent L (cap lol MDR PTDR XD) – Flavien (LOL LOL LOL LOL)

Alexis – Louis (MDR MDR MDR)
Gerland – Chantal – Dark Tom

+ Jésus, Mory, Ariles, Dominique, Kévin, Sergio, JB, Miche

Coachs : Régis et Laspalles
Photographe : Big Moustache (une référence à un film est glissée dans cet hommage, sauras-tu le reconnaitre ?)
Kiné : Monique
Membres du conseil d’administration : Romain(s), Gros

 

Après deux victoires dont une laborieuse (et voilà deux comptes rendus de retard bouclés en deux minutes ; croyez-moi si j’étais au MEDEF, la productivité remontrait aussi vite que les émois d’un troupeau de collégiens découvrant Jacquie et Michel pour la première fois), il était temps d’activer le mode WTF comme disent les moins de 25 ans, ou n’importe nawak quand tu as plus de 35 ans, ou le mode Jean-Marie Bigard quand tu es arrivé à un point de ta vie ou tu penses que Camping est un chef d’œuvre de sociologie post Durkheim.

En effet, l’absence de notre 10 titulaire Matthias nous a poussé à rapatrier Miche qui ne peut arriver qu’à 11h00, pas grave on a de la réserve avec Gazou mais ce dernier se blesse en chutant en moto. Vous pensez qu’on va se laisser abattre ? Raté, nous hésitons entre mettre Flavien en 10, ou Louis après que ce dernier se soit octroyé le titre de meilleure troisième ligne du monde occasionnant une situation dite de PLS post LOL du côté du staff. Finalement, nous maintenons Flavien en 10 mais Louis en 12, pour être sport.

Nous avons également la deuxième ligne la plus bizarre d’Ile-de-France (comme quoi le Hip-Hop et Booba ont fait trop de ravages), entre Grease et ses marcels Jacquie Et Michel avec poils dans le dos inclus, et Kiki dont la coupe de cheveux ne bouge jamais quels que soient les évènements et qui se rase le torse et les dessous de bras pour faire comme dans 50 Shades of Grey. Avec le recul, j’hésite entre invoquer le rugby d’avant avec des deuxièmes lignes qui avaient des têtes de boucher des Balkans sous ecstasy (cherchez pas les jeunes, c’est de la drogue pour les gens nés avant 2000, aller prendre du néo-codion et fichez-moi le camp) et me dire qu’en 2017 Jul sort un sixième album, et Raquel Garrido peut faire de la télé et être député LFI.

Le match débute donc et les débats sont âpres mais équilibrés, entre une équipe des Tuniques Bleues en nombre réduit mais avec une paire de centre assez mastocs et des avants qui font le boulot. Nous subissons et notre défense est un peu aléatoire due aux gens pas à leurs postes et une inexpérience tout à fait logique compte-tenu de la composition choisie. Les Tuniques Bleues pourrissent les rucks mais le RCE tient tant bien que mal et place des attaques assez intéressantes notamment dès que le ballon est écarté, ce qui est un exercice compliqué entre ceux ayant décidé de devenir 10 à la place du 10 et ceux qui, tel des migrants à Calais, campent entre le 9 et le 10.

Nous réajustons rapidement l’équipe en sortant Louis qui avouera, honteux, que ça va plus vite qu’avec ses petits vieux. Miche passe 10, Chantal 12 et Flavien 15. Ça continue de squatter entre le 9 et le 10 mais Vincent arrive à trouver son 10. Nous encaissons un essai après avoir passé du temps à défendre dans notre camp. Nous répliquons grâce à JB qui était prévu titulaire mais a préféré être remplaçant le temps de soigner ses quinze blessures et de se nettoyer les poumons. Au passage, superbe essai de maîtrise collective ou tout le monde a touché le ballon et où chacun s’est arraché pour déblayer et rendre les sorties de balle propres. La transformation en coin est assurée par Flavien qui pensa que s’il la mettait, il était sûrement cocu. Comme la transformation est passée et que Romain G. n’est arrivé qu’en deuxième mi-temps, je me poserais des questions à sa place.

La première mi-temps se termine sur un score de 7 à 5, le temps de faire des ajustements entre ceux qui sont fatigués et voulaient sortir depuis la cinquième minute, ceux qui ne veulent pas sortir, ceux qui veulent sortir mais pas maintenant. Bref, coach c’est un métier qui demande une expertise psychologique assez poussée. La solution pour déterminer qui jouera ou pas le prochain match sera donc la suivante : vous adhérerez tous sans réserve (je dis bien sans réserve) à tous les bienfaits du Limousin.
Cela signifie : supporter au choix l’USAL, le CAB ou Ussel au rugby (et filer du fric à ces trois clubs, oubliez Tulles on les aime pas), le CSP au basket (oubliez le foot), mangez, que dis-je, savourer les spécialités locales (gâteaux de pommes de terre, boudins aux châtaignes, porc cul noir, viande limousine, veau de Saint-Yrieix-la-Perche, couilles de moutons, rosé de Verneuil, bière de Saint-Yrieix. Passer ses vacances dans un périmètre entre Excideuil, Paysac (en Dordogne certes, mais géologiquement en Limousin), Pompadour et Limoges. Je vous fais grâce de la Creuse, nous n’avons plus de signe de vie depuis trois ans et nous pensons, au regard des cadavres retrouvés, qu’ils sont redevenus anthropophages.
Je procéderai à des vérifications aléatoires au cours des entraînements.

Je m’égare mais c’est nécessaire car la deuxième mi-temps a fait chaud au cœur de vos coachs. Certes nous avons défendu 30 minutes et nous encaissons malheureusement un essai transformé, mais nous mettons une pénalité et échouons à deux points après que Flavien ait tenté de viser la tête de Romain G. au lieu des poteaux. Nous prenons un carton jaune après que Vincent L. ait décidé de se venger pour un plaquage appuyé en première mi-temps, nous avions pénalité celle-ci a été retourné. C’est con mais en même temps c’était le plan de jeu parait -il (enfin pas le nôtre, mais visiblement, le RCE ressemble de plus en plus au PS).

Victoire logique des Tuniques Bleues mais tous les joueurs présents peuvent se féliciter, notamment les nouveaux.

Maintenant, les cagettes d’or. Sont nominés :

  • Le joueur qui tenta un coup de pied qui a fait perdre 10 mètres, et qui vaudra cette remarque d’un joueur jouant devant : « Tiens on dirait un coup de pied de Flo, c’est inutile et en plus c’est direct »
  • Rodolphe pour demander de l’eau au milieu d’une action en baillant

J’aurais pu rajouter les écrits de Maël, mais nous sommes toujours en cours d’analyse pour déterminer s’ils révèlent ou non d’une civilisation extra-terrestre. Les cartons jaunes de Vincent sont désormais hors-catégorie et l’œuf de pigeon de son adversaire (très fair-play au passage) témoignera d’un vrai savoir-faire qu’il paraitrait sadique d’exposer à la vindicte populaire. Rodolphe sera donc notre dernière cagette d’or 2017 et je l’en félicite.

Talent d’or : j’ai nominé Chantal et Gerland qui ont tenu la baraque tout le match tant en attaque qu’en défense. Ce sera Gerland car j’en ai décidé ainsi.

ALBUM PHOTO

Un commentaire

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *